Dans ce numéro

Le monde des odeurs joue dans nos vies un rôle sous-estimé. Ceux qui ont momentanément perdu l’odorat après avoir contracté le Covid-19 peuvent en témoigner ! Il ne s’agit pas uniquement de sentir une fleur, un bon plat ou le sol chaud après la pluie… Les odeurs de notre corps ont aussi beaucoup d’importance, même si nous en sommes peu conscients.

D’où viennent nos odeurs corporelles ? La réponse peut surprendre. En effet, une bonne partie du bouquet que nous dégageons est due aux bactéries que nous hébergeons. Ce microbiote varie d’un endroit à l’autre de l’organisme, ainsi que d’un individu à l’autre. Et, contrairement à ce que l’on pense, nos bactéries peuvent sentir bon…

Les scientifiques se sont rendu compte que les effluves d’un individu véhiculent des informations sur sa santé. C’est ainsi que plusieurs équipes ont dressé des chiens renifleurs capables de détecter des cancers du sein, des infections pulmonaires, ou le Covid-19… Mais il est plus vraisemblable que, pour des diagnostics à grande échelle, l’avenir soit du côté des « nez électroniques ». Les performances de ces capteurs moléculaires sont encore loin de celles des nez biologiques, mais progressent peu à peu. Et une meilleure compréhension de la neurobiologie de l’olfaction, qui est sans doute le sens le plus complexe et le moins bien connu , ne pourra qu’accélérer la mise au point de nez artificiels.

Actualités


Physico-chimie

Des arbres faits d’eau liquide

Grâce à des cellules millimétriques, il est possible de diriger l’eau par capillarité dans n’importe quelle direction et à l’air libre, au sein de structures potentiellement très efficaces pour absorber des gaz ou échanger de la chaleur.

Valentin Rakovsky


Planétologie

Pourquoi Mercure a le cœur gros

Lors de la formation du Système solaire, le champ magnétique du Soleil aurait attiré vers la proximité de l’astre certains éléments. Parmi eux : le fer, qui constitue l’essentiel du noyau des planètes telluriques et qui est bien plus abondant sur Mercure que sur la Terre et Mars.

Valentin Rakovsky


Physique

Des structures de Turing avec des atomes de bismuth

Les formes géométriques, ou structures de Turing, présentes dans la nature sur les animaux à pois ou à rayures se retrouveraient aussi sous certaines conditions à une taille bien plus réduite, à l’échelle de quelques atomes.

Valentin Rakovsky


Archéologie

Les exceptionnels bronzes de Gannat

Dans un site dominant les gorges de la Sioule, dans l’Allier, des hommes de l’âge du Bronze ont offert en sacrifice des objets métalliques, en les enterrant. Les archéologues de l’université de Toulouse ont pu sauver plusieurs de ces dépôts, dont deux exceptionnels qui comportent des centaines d’objets.

François Savatier





Source [ Pour la science ]