Il arrive que l’on ne puisse pas ou que l’on ne souhaite pas accrocher son support de smartphone au parebrise ou à une grille de ventilation. Pour ces cas, certes assez rares, il existe des modèles comme celui de la marque Tofurt que nous testons ici, qui proposent de s’accrocher au moyen d’une pince. Les finitions de l’ensemble sont assez moyennes, avec un plastique très basique sans grande élégance.

L’avantage de ce système d’accroche est qu’il est très facile à poser et à retirer. La pince mord suffisamment fort pour que le support ne bouge pas. À la longue, les revêtements les plus délicats pourront tout de même être marqués, malgré la présence d’un caoutchouc, principalement là pour éviter les rayures. Aucun problème pour charger son smartphone en utilisant le support Tofurt, rien ne vient obstruer le port USB.

Si l’on souhaite se servir de son smartphone comme d’un GPS, on pourra fixer la pince sur le tableau de bord. Mais le système d’accroche permet de fixer le support à d’autres excroissances dans l’habitacle : pare-soleil, rétroviseur, volant… Évidemment, ces alternatives ne seront pas à utiliser en phase de conduite. Fixer son smartphone au pare-soleil peut permettre d’allonger son siège et de profiter d’un petit épisode de série avant de repartir.

L’orientation du smartphone est assez limitée. Il faut composer avec le bras qui relie la pince à l’attache du mobile qui ne se déplace que sur un axe. Point de rotule ici pour placer comme on souhaite le smartphone. Quoi qu’il en soit, un défaut nous porte à déconseiller ce support : il ne reste pas en place. Le bras qui maintient le mobile ne peut être verrouillé et il a tendance à retomber en roulant. Un petit passage sur un chemin et nous voilà avec un smartphone dont l’écran n’est plus visible. Plutôt gênant. Finalement, l’usage le plus convaincant reste celui à l’arrêt, pour regarder un film.



Source [ Les numériques ]