En milieu de semaine dernière, la commission de discipline de la LFP a rendu son verdict au sujet des incidents du match Nice-OM.

Le match sera à rejouer en intégralité sur terrain neutre et à huis clos tandis que l’OGC Nice a été sanctionné d’un retrait de deux points dont un avec sursis. Au lendemain de cette décision de la LFP, l’état-major de l’OM était monté au créneau en faisant savoir qu’au vu de la gravité des évènements, un match gagné sur tapis vert pour Marseille aurait été logique. Du côté de Nice, le son de cloche est évidemment différent. Après le succès des Aiglons à Nantes lors de la cinquième journée dimanche après-midi (0-2), le capitaine Dante a crié à l’injustice. Selon le défenseur brésilien, la victoire devait revenir à l’OGC Nice, dont les joueurs s’étaient présentés sur la pelouse de l’Allianz Riviera pour reprendre le match.

Les mots forts du capitaine Dante

« Nous n’étions pas contents. On était présents sur le terrain, on se sent punis. Mais dans la vie, il ne faut pas baisser la tête. Surtout après une injustice ou des mauvaises décisions. Il faut travailler dur et faire au mieux cette saison » a expliqué le défenseur brésilien de l’OGC Nice, qui lâche des mots forts pour expliquer le ressenti des Aiglons après la décision de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel. Après le succès niçois en terres nantaises, l’entraîneur Christophe Galtier a également évoqué de manière très brève les décisions prises après les incidents du match Nice-OM. « Je n’ai pas ressenti le groupe touché. Mais évidemment, ils auraient préféré garder les points qu’ils pouvaient gagner sur le terrain » a-t-il simplement expliqué. Pour rappel, Nice menait 1-0 contre Marseille au moment où le match a été interrompu sans jamais reprendre après l’envahissement de la pelouse de l’Allianz Riviera.



Source [ Foot 01]