C’est le grand jour pour Allison Mack. L’actrice américaine, ancienne star de Smallville, s’est présentée avec deux semaines d’avance à la prison de Dublin, en Californie (États-Unis) où elle purgera une peine de trois ans d’emprisonnement. La jeune femme de 39 ans est entrée dans le Federal Correctional Institution lundi, au lieu du 29 septembre prochain, comme le rapporte TMZ.com.

Felicty Huffman qui avait été condamnée dans l’affaire des admissions frauduleuses à l’université USCA, avait séjourné au sein du même centre pénitentiaire. Allison Mack s’apprête ainsi à purger une peine bien plus longue : trois ans, pour avoir participé et recruté des victimes de la secte NXIVM. En juin dernier, elle avait été condamnée à 36 mois de prison pour avoir été « maîtresse d’esclaves », incitant des femmes à devenir esclaves pour le gourou de la secte, Keith Reniere.

Allison Mack avait été arrêtée en sa compagnie au Mexique, en 2018. Pour sa part, le gourou a écopé de 120 années de prison ferme. À la fois sous emprise et membre important de la secte, la comédienne se retrouve coupable et victime dans cette affaire. Le juge en charge de sa peine a estimé qu’il était « difficile » d’établir une sentence juste et dissuasive. Il expliquait que ces trois années de prison devaient avoir un « fort effet dissuasif« , mais que toutefois, il ne doutait pas du fait qu’Allison Mack a été « manipulée et séquestrée » durant son temps passé dans la secte.

Pendant le procès, Allison Mack s’était excusée pour son rôle au sein de NXIVM, notamment après avoir écouté le témoignage d’une victime, « le plus grand regret » de sa vie. « Je suis pleine de remords et de culpabilité. J’ai renoncé à Keith Raniere et à ses enseignements. Du plus profond de mon âme, je suis désolée« , avait-elle assuré devant la cour. Ces derniers jours, Allison Mack avait été aperçue souriante avec un nouveau compagnon, faisant du shopping et s’offrant une dernière virée au restaurant avant la vie carcérale. Pendant les trois années suivant sa libération, elle sera placée en liberté surveillée et devra répondre à de nombreuses obligations. Un long chemin vers la vie normale.



Source [Pure people ]