Si le Reno 6 tend à adopter les options réservées au modèle Pro de l’an dernier, la photo fait exception. C’est donc dans le sillage du Reno 4 que l’appareil inclut un triple module photo dorsal comprenant un module grand-angle de 64 mégapixels (optique f/1,7), un ultra grand-angle (8 mégapixels, f/2,2) et un module macro de 2 Mpx (f/2,4). On repère essentiellement un gain en définition pour le capteur principal, qui d’une génération de smartphone à l’autre passe de 48 à 64 mégapixels.

Module grand-angle : 12 Mpx, f/1,7, eq. 25 mm

Le Reno 6 fait appel au pixel-binning pour livrer des clichés de 12 mégapixels à l’aide de son capteur principal (64 Mpx) qui, c’est à noter, n’est accompagné que d’une stabilisation numérique. En plein jour, les résultats sont très satisfaisants, le niveau de détails étant élevé grâce à des contrastes légèrement accentués. On note une colorimétrie assez chaude, loin d’ailleurs des tonalités plus froides du OnePlus Nord 2 5G.



OnePlus Nord 2 5G


Oppo Reno 6

De nuit, cette tonalité chaude s’accentue, les clichés se parant alors d’un voile jaunâtre. On note un lissage sur les aplats de couleur, et notamment la couverture du livre, mais les efforts pour accentuer les contrastes permettent de limiter la perte de détails. Ajoutons tout de même que pour bénéficier d’une exposition mieux maîtrisée, il est possible d’opter pour un mode nuit qui, jouant sur la durée de la pose, sera tout adapté pour les scènes immobiles.



OnePlus Nord 2 5G


Oppo Reno 6

Mode 64 Mpx

Comme la plupart des capteurs au-dessus de 48 mégapixels, le Reno 6 permet de capturer des images dans sa pleine définition, moyennant une excursion dans les options de son application photo.



Oppo Reno 6 64 Mpx


Oppo Reno 6 12 Mpx

Son intérêt n’est toutefois pas flagrant, les détails de l’image ayant tendance à s’estomper lorsque l’on regarde ses clichés de plus près. Difficile d’y voir un grand intérêt de jour, et encore moins de nuit, où la balance des blancs perd encore en précision.



Oppo Reno 6 64 Mpx


Oppo Reno 6 12 Mpx

Module ultra grand-angle : 18 Mpx, f/2,2, 120˚, eq. 15 mm

Le capteur IMX355 de Sony est à l’œuvre ici, de concert avec une optique ouvrant à f/2,2. Si le Reno 6 offre des résultats moins lissés que ceux de son concurrent, on note une exposition moins maîtrisée.



OnePlus Nord 2 5G


Oppo Reno 6

C’est de nuit que les affaires se gâtent pour le Reno 6. Incapable de restituer les détails des images, il « invente », jusqu’à déformer les traits du personnage situé en haut à gauche de notre scène. Des artefacts apparaissent sur la couverture du livre, les lettres s’y font peu lisibles : la nuit ne réussit vraiment pas à ce module.



OnePlus Nord 2 5G


Oppo Reno 6

Module frontal et vidéo

Le Reno 6 s’appuie sur un capteur de 32 mégapixels (IMX615 de Sony) en façade pour livrer des clichés plutôt détaillés, malgré un certain lissage. Les filtres de “beauté” sont pour leur part présents en nombre, mais font bien entendu perdre le naturel des clichés.

La vidéo constitue pour sa part un sujet central pour Oppo, qui multiplie les options disponibles avec son module dorsal, lui-même capable de filmer en 4K à 30 i/s. On note en particulier la possibilité de filmer en noir et blanc, avec le sujet central en couleurs — ce qui fonctionne très bien, dès lors que peu d’éléments sont intégrés à la scène. Un slow-motion automatique est également proposé pour se déclencher lorsqu’un mouvement est détecté, ainsi qu’un mode dual-view faisant fonctionner de concert les capteurs frontal et dorsal. Mentionnons en outre un mode portrait vidéo produisant un détourage assez agressif ; il est à son aise si un seul sujet est mis à l’honneur et si les mouvements sont limités.



Source [ Les numériques ]