Gares, manufactures, lieux de pouvoir économique… Des idées de visites pour la 38ème édition des journées européennes du patrimoine.

Après une édition 2020 marquée par la crise sanitaire, les journées européennes du patrimoine 2021 s’annoncent chargées. Pensez cependant à prendre votre passe sanitaire avec vous, il vous sera demandé à l’entrée de tous les évènements culturels. Côté pratique : une carte interactive permet de naviguer sur les quelque 23.000 évènements organisés.

Pour cette 38ème édition, les classiques de l’industrie et de l’économie sont encore à l’honneur. Des ateliers, manufactures, et lieux de pouvoir économique pourront par exemple être visités dans l’Hexagone. Ces sites mettent l’accent sur la pédagogie pour expliquer aux plus jeunes et à leurs aînés des processus industriels, des politiques économiques ou encore des savoirs faires emblématiques. Vous ne savez pas encore lesquels visiter ce week-end ? Le Figaro a préparé pour vous une sélection non exhaustive.

A Paris, zoom sur les lieux de pouvoir économique

À Paris, l’accent est mis sur les lieux où se décide la politique économique du pays. Il vous sera par exemple possible de visiter :

  • La Banque de France : au programme, visite de l’hôtel de Toulouse avec sa galerie dorée et exposition sur les médailles d’or Napoléonienne. La visite se fait sans réservation.
  • La Monnaie de Paris : vous pourrez y découvrir le processus de fabrication des monnaies et assister à des démonstrations de gravure. La réservation sur le site du Musée est nécessaire.
  • Le ministère de l’économie : à Bercy, les lieux de travail des ministres seront ouverts au public et le plan France Relance sera mis à l’honneur lors d’une exposition. L’inscription est nécessaire et peut se faire ici.
  • La Cour des comptes : ses missions et son activité sont à découvrir au Palais Cambon. L’histoire des juridictions financières depuis Napoléon y sera présentée et des échanges avec les magistrats seront possibles. L’entrée est libre sans réservation.

Les visites du Tribunal de commerce de Paris ont par ailleurs été annulées en raison de la sécurité accrue requise par l’ouverture du procès des attentats du 13 novembre 2015.

Des sites industriels et lieux de savoir- faire en province et en Île-de-France

Dans toute la France, il vous sera également possible de vous rendre dans des sites emblématiques de l’industrie et du savoir faire français. Le Figaro a répertorié certains d’entre eux par région, dans la liste ci-dessous.

Île-de-France

  • La chocolaterie Menier propose par exemple des visites guidées pour découvrir l’architecture du lieu ainsi que des techniques de fabrication du chocolat, sur réservation auprès du service patrimoine de la Ville de Noisiel (77).
  • Le musée de Sèvres (92) vous propose quant à lui de visiter ses ateliers de production et collections de céramiques. Une initiation au modelage est également possible dans le cadre d’un atelier dédié. La réservation en ligne est obligatoire.

Occitanie

  • La Maison des Compagnons du Devoir de Rodez (12) permettra aux visiteurs de découvrir les métiers de charpentier, menuisier ou encore de tailleur de pierre avec, par exemple, des ateliers pratiques. L’occasion, également, de redécouvrir le compagnonnage et la transmission de compétences qu’il permet.
  • Il sera aussi possible de visiter l’atelier des barques à Port-Vendres (66) pour comprendre le processus de restauration des bateaux.

Auvergne-Rhône-Alpes

  • La manufacture de Thizy (69) vous proposera un voyage dans le temps pour découvrir l’industrie textile, les teintureries et les machines à vapeur.
  • Le Quartier Manufacture qui abrite aujourd’hui la cité du design ouvre également ses portes à Saint-Etienne (42), sans réservation, entre bâtiments historiques et ateliers sur l’innovation.

Hauts-de-France

  • Le Centre historique minier de Lewarde (59) vous plonge au cœur des mines pour des visites et ateliers. Vous pourrez ainsi visiter des espaces habituellement fermés au public et dans lesquels a été tourné la série Germinal, pour une immersion complète. Les enfants pourront aussi reconstituer des éléments de l’infrastructure minière grâce à des éléments en bois lors d’un atelier consacré.
  • La sucrerie de Francière (60) accueille des visiteurs pour leur compter l’histoire de l’industrie du sucre en Picardie et pour des ateliers sur l’extraction du sucre et les secrets du Cola.

Grand Est

  • L’Union des maisons de champagne à Reims (51) propose une exposition inédite sur le champagne et le cinéma, ces deux emblèmes français. Il vous sera ainsi possible de découvrir une sélection d’archives cinématographiques mettant en scène le champagne.
  • La Manufacture de Baccarat (54) met à l’honneur un des joyaux de l’artisanat français : le cristal. Imaginé comme la demeure d’un collectionneur, le musée permet de redécouvrir l’histoire de ce patrimoine artistique et économique.

Provence Alpes Côte d’Azur

  • La savonnerie Rampal-Latour à Salon-de-Provence (13) organise des visites de son usine moderne qui produit notamment des savons de Marseille. Au pieds des chaudrons en activité vous pourrez découvrir les secrets de fabrication de cet emblème provençal. La réservation est cependant nécessaire.

Nouvelle Aquitaine

  • L’impressionnant barrage de Bort-Les-Orgues (19) ouvre ses portes avec l’objectif pédagogique de faire découvrir la production hydroélectrique au grand public. Des stands et ateliers sur les métiers EDF et de nombreuses animations sont prévues pour les 70 ans de l’édifice.

Centre Val de Loire

  • Cap sur l’artisanat au Palais Archiépiscopal de Bourges (18) avec le Musée des meilleurs ouvriers de France. Vous y découvrirez l’exposition temporaire dédiée aux femmes meilleures ouvrières de France et à leur place dans le monde de l’artisanat.

Bretagne

  • A Etel (56), la Glacière municipale accueille des visiteurs, en entrée libre, les 18 et 19 septembre pour présenter l’histoire de ce lieu emblématique. Elle servait initialement à produire la glace nécessaire à la conservation des poissons. Rachetée par la commune en 2017, elle doit devenir un lieu de recherche sur les énergies renouvelables.

Le rail au cœur du week-end

Cette année, le patrimoine ferroviaire est plus particulièrement mis en lumière à l’occasion de l’« Année européenne du rail », et pour les 40 ans du TGV. Des gares, ateliers de maintenance et simulateurs de conduite sont ainsi rendus accessibles au public. Vous pourrez par exemple visiter les lieux suivants :

  • A Caen (14), la SNCF ouvre les portes du simulateur de conduite de la gare. Pour vous initier au métier de conducteur de train vous pourrez ainsi prendre directement les commandes, après avoir dument réservé votre session.
  • A Nevers, les curieux pourront visiter le Technicentre régional pour en apprendre plus sur les savoirs faires ferroviaires et les différents métiers du secteur. Des visites guidées sont possible sur inscription. D’autres Technicentres sont aussi ouverts partout en France.
  • De nombreuses gares sont aussi accessibles et vous permettront d’en découvrir les coulisses. A la manière d’Hugo Cabret, plongez par exemple dans l’envers du décor des gares de Bordeaux-Saint-Jean ou de Nîmes. La Gare d’Orléans propose même un jeu de piste. La réservation est conseillée.



Source [Le figaro ]