Il aura fallu trois ans pour doubler la mise : après avoir montré les premières barrettes de RAM DDR4 de 256 Go en octobre 2018, Samsung vient tout juste de dévoiler le lancement prochain d’une barrette monstre de 512 Go de DDR5. Soit la taille moyenne des disques SSD que l’on trouve dans la plupart des ordinateurs grand public vendus sur le marché.

L’information principale est évidemment que Samsung a réussi à doubler la densité par barrette, un exploit qui ne s’est pas joué à coup de baguette magique, mais surtout grâce à l’amélioration des procédés de fabrication. Mais puisqu’on parle de RAM et non de CPU, la finesse de gravure ne fait pas tout ici : les modules sont gravés en 14 nm avec quelques masques en EUV. À comparer au 15 nm DUV classiques, le gain n’est pas énorme. Ce qui s’explique facilement : le monde de la mémoire est plus conservateur que celui des CPU parce qu’une seule erreur mémoire non corrigée peut faire planter les systèmes.

A lire aussi : DDR5 : SK Hynix produit les premières grosses barrettes de mémoire de demain (2020)

Loin donc de passer au 5 nm, l’astuce de Samsung pour empiler plus de mémoire est d’affiner son « sandwich ». Il faut savoir que les modules de RAM intègrent en leur sein plusieurs couches. Interconnectés par une technologie appelée Through Silicon Via (TSV), des circuits qui traversent le silicium, ces couches et le packaging font qu’un tel module de 4 couches mesure 1,2 mm de hauteur.

C’est là que la science de Samsung Electronics intervient : en réduisant l’épaisseur non seulement des couches de RAM, mais aussi des isolants entre les couches et du packaging qui les entoure, Samsung double le nombre de couches (8 !) tout en réduisant la hauteur de 0,2 mm pour proposer des modules hyper denses de seulement 1 mm !

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Une prouesse qui permet à Samsung d’annoncer le lancement de la production de barrettes hyper denses de 512 Go pour la fin de l’année 2021. Ce demi-téraoctet n’est évidemment pas destiné au grand public : bardées de technologies de pointe (correction d’erreur renforcée, régulateur de tension directement intégré sur la barrette, etc.), elles visent les applications professionnelles, les serveurs et autres supercalculateurs. Des marchés aussi insatiables en stockage qu’en mémoire vive.

Source : Anandtech



Source [ 01 Net]