ANALYSE

C’est un faux départ inattendu pour le PSG. Pour leur entrée en lice en Ligue des champions, les hommes de Mauricio Pochettino ont été tenus en échec par le Club Bruges (1-1) et n’ont donc ramené qu’un seul point de Belgique, et ce malgré la première du trio de stars composé de Mbappé, Neymar, et Messi. S’il est trop tôt pour s’inquiéter, de telles contre-performances devront être évitées à l’avenir, dans un groupe qui compte aussi Manchester City et Leipzig, avertissent les consultants d’Europe 1. 

« Il faut essayer de se bouger… La Ligue des champions, ça arrive vite », met en garde l’ancien coach du PSG Laurent Fournier. « Si vous perdez contre Manchester city au Parc des Princes, ça va être compliqué. »

Sur le terrain, les superstars parisiennes ont pris une bonne leçon de modestie. Neymar transparent et Mbappé rapidement blessé, Messi a pris le match en main, et a même failli marquer deux fois pour sa première européenne parisienne. Mais autour de lui, comme enivré par sa présence, le PSG s’est vu trop beau.

Une défense pas à la hauteur

Une impression que partage Laurent Fournier. « Quand vous avez la chance de jouer avec des joueurs qui ont des qualités comme Neymar, Mbappé, Messi, vous vous mettez à disposition du groupe », indique-t-il. « Là, j’ai eu l’impression que les milieux de terrain, eux, se prenaient pour Messi, pour Mbappé et Neymar », s’agace-t-il encore.

« Mbappé était parti pour faire un assez bon match et Messi fait un match correct, mais c’est les autres qui ont été très inférieurs », abonde l’ex-entraîneur mythique de l’AJ Auxerre, Guy Roux, qui pointe notamment les errements défensifs des joueurs du club de la capitale. « Sur le but, la défense court 30 mètres vers son but avant la finition de l’action, et personne ne va attaquer la progression de l’équipe adverse… C’est un défaut formidable à ce niveau-là. »



Source [ Europe 1 ]