RÉCIT – Le chef de l’État multiplie les déclarations pour annoncer la levée des mesures de restrictions mises en place pour contenir l’épidémie.

Volontarisme débridé ou prudence excessive? Entre les déclarations répétées d’Emmanuel Macron ces derniers jours sur une possible levée des mesures de restrictions pour lutter contre l’épidémie de Covid et les mises en garde du ministre de la Santé, Olivier Véran, sur la persistance de la menace, l’exécutif a une nouvelle fois donné l’impression d’une dissonance au sommet de l’État. Comme avant chaque Conseil de défense sanitaire.

Le prochain est programmé pour mercredi. C’est là qu’au regard des chiffres de contamination, trois semaines après la rentrée scolaire, le président de la République doit trancher. Les options sont déjà sur la table. Si la situation s’améliore, ce qui semble être le cas, le chef de l’État envisage de suspendre le passe sanitaire dans les régions où il ne serait plus nécessaire. Il réfléchit également à lever l’obligation de porter le masque à l’école et en extérieur dans les zones où la diffusion du virus serait sous contrôle.

«Il faut attendre trois semaines pour

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source [ Le figaro ]