La superbe entame de championnat des Lensois, la déprime lilloise et l’envahissement de terrain : retrouvez les Tops et les Flops de la rédaction à l’issue de la rencontre Lens-Lille (1-0)

Tops

Ça plane pour Lens
Quel début de saison incroyable des Lensois ! Ce succès symbolique contre Lille vient valider le travail de Franck Haise et son groupe depuis trois ans maintenant. Toujours invaincus dans cette entame de championnat, les Lensois ont profité de ce derby du Nord pour monter provisoirement sur la deuxième marche du podium, mais surtout mettre fin à une disette de 15 ans sans victoire en championnat face au rival Lillois. Avec un coach toujours aussi inspiré et des joueurs qui répondent présents, Lens peut viser haut cette saison.

Les individualités lensoises au rendez-vous
Si ce ne fut pas le meilleur match de Lens sur le plan collectif, les individualités ont répondu présents, à commencer par les pistons Frankowski-Clauss. Avec une activité incessante sur les côtés, ils ont donné beaucoup de fil à retordre aux hommes de Gourvennec et le but de Frankowski vient valider cette belle prestation. Est à souligner également le gros match de la paire Fofana-Doucouré, qui a éteint André et Xeka dans l’entre-jeu, mais aussi celui de Medina qui a écœuré les attaquants lillois avec 8 duels gagnés sur 10 disputés.

Flops

L’envahissement de terrain
On pensait que les évènements de Nice-OM avaient suffisamment marqué les esprits pour ne plus voir de tels évènements se produire, mais force est de constater que cela n’a pas suffi. Alors que des tensions ont éclaté entre le parcage Lillois et les supporters du virage Lensois, des supporters d’autres tribunes ont cru bon de s’introduire sur la pelouse pour en découdre. Des nouvelles images inadmissibles qui renvoient encore une triste image du football français. Si les officiels ont décidé de laisser le match reprendre, des sanctions se font attendre.

Mêmes maux et mêmes résultats pour Lille
Décidément, les Lillois n’y arrivent pas dans cette entame de championnat. Quatre jours après son nul encourageant face à Wolfsburg, Lille est retombé dans ses travers. Peu ou pas tranchants devant le but à l’image du triple arrêt à bout portant de Leca à la 67e, les Lillois sont en panne d’inspiration devant le but. De plus, le LOSC a encore montré sa friabilité sur les côtés où Clauss et Frankowski ont eu des boulevards à attaquer. Gourvennec va devoir trouver des solutions rapidement sous peine de voir la pression s’accentuer…

À VOIR AUSSI – Le beau feu d’artifice du stade Geoffroy-Guichard qui fête ses 90 ans



Source [ Le figaro ]