Le premier match convaincant de Neymar cette saison, l’activité du Lyonnais Paqueta, mais également les occasions manquées par Messi : retrouvez les Tops et les Flops de la rédaction après cette rencontre entre le PSG et Lyon (2-1).

Tops

Neymar a retrouvé ses jambes
Depuis un mois, beaucoup d’observateurs avaient noté ses kilos superflus, son influence perdue. Ses premières prestations au PSG cette saison pouvaient même inquiéter vu à quel point il manquait d’essence. Mais face à Lyon, c’est comme s’il avait tout retrouvé : son insouciance, son flair, ses dribbles déroutants. Le Brésilien est tranquillement monté en puissance dans ce match où il a progressivement pris la mesure du jeune Malo Gusto. Auteur de plusieurs passes tranchantes pour ses partenaires, il a pris ses responsabilités après le but lyonnais en provoquant balle au pied et en obtenant plusieurs fautes, dont celle amenant le penalty qu’il a transformé. Après la sortie de Messi, il a été le vrai détonateur de son équipe.

Paqueta-Guimaraes, un duo qui a porté l’OL
Si Paris l’a emporté, Lyon a fait plus que rivaliser avec son adversaire du soir. Un OL conquérant, audacieux qui a pu compter sur un duo Paqueta-Guimaraes étincelant au milieu. Paqueta est un des Lyonnais les plus constants en 2021 et il l’a encore montré au Parc grâce à son gros volume de jeu qui lui a permis de ratisser pas mal de ballons. Métronome de son équipe, il a ouvert le score d’un tir du gauche. Son compère Bruno Guimaraes a également été présent pour le seconder et sa sortie, pour des crampes, a coïncidé avec la baisse de régime de Lyon.

Le plan de l’OL était quasi parfait
Face aux quatre « fantastiques » alignés par le PSG (Messi, Neymar, Mbappé, Di Maria), Lyon a répondu par un vrai collectif. Plutôt entreprenants, les hommes de Peter Bosz ne se sont jamais contentés de défendre et sont bien ressortis sur des contres rapides et dangereux. Au-delà de la prestation du milieu, il faut noter l’activité des deux ailiers Toko Ekambi et Shaqiri qui a longtemps fait douter les Parisiens. Mais les Lyonnais ont sans doute fini par s’émousser en fin de match.

Les promesses de Nuno Mendes
Le latéral portugais a effectué une première titularisation prometteuse avec le PSG. Sur son côté gauche, il a affiché une belle aisance balle au pied et s’est bien entendu avec Neymar. Egalement solide pour défendre, il semble une option plus que crédible à ce poste de latéral gauche.

Flops

Messi a beaucoup donné mais a aussi gâché
L’Argentin était très attendu pour sa première au Parc des Princes avec le PSG. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il était en jambes. Virevoltant, on l’a vu dans l’axe, à droite, à attaquer et aussi, parfois, à défendre. Auteur de belles accélérations, il a créé plusieurs différences en première période. Mais s’il fait partie de cette catégorie, c’est parce-qu’il a connu un déchet inhabituel à la finition avec deux grosses occasions : un duel raté face à Lopes et un coup franc sur l’arrête. En deuxième période, il a un peu disparu et ne s’est signalé que par un tir à côté (74e). Il n’a pas semblé vraiment heureux de céder sa place à un quart d’heure de la fin.

Boateng, des débuts difficiles
Sans doute à court de rythme, le défenseur allemand de l’OL a rencontré des difficultés face au rythme imprimé par les Parisiens. Sur les offensives rapides en première période, il a paru dépassé et a été bien secondé par Denayer. Encore pas au top de sa forme, il a dû céder sa place avant la fin.

Paris n’a pas tout résolu
Malgré ce court succès, le PSG n’a pas encore montré le visage d’une vraie équipe. On a parfois retrouvé cette équipe coupée en deux, qui a manqué de cohésion, notamment sur les situations lyonnaises. Offensivement, les Parisiens ont également encore besoin de réglages à peaufiner, avec un quatuor qui a semblé se chercher. Un gros travail à venir pour Mauricio Pochettino.



Source [ Le figaro ]