Figurant parmi les mesures du plan pour les indépendants présenté par Emmanuel Macron, cet outil de simplification doit être lancé à la fin de l’année.

C’est l’une des mesures de simplification annoncées par Emmanuel Macron jeudi dernier, à l’occasion de la présentation d’un plan pour les travailleurs indépendants, lors du congrès de l’Union des entreprises de proximité (U2P). Dès la fin de l’année, les entrepreneurs n’auront plus à jongler entre différents sites internet pour connaître leurs droits ou accomplir les formalités liées à leur activité.

Un guichet numérique unique, qui leur sera spécifiquement dédié, va être en effet créé. Il permettra, «en allant sur la même page et sur le même site, d’être informé et de procéder à l’ensemble des démarches administratives», a déclaré le président de la République devant un parterre d’environ 600 membres de l’U2P, à la Maison de la Mutualité à Paris. Les entrepreneurs pourront notamment «s’acquitter de l’ensemble de leurs prélèvements obligatoires sur un portail commun du recouvrement fiscal et social», a précisé le chef de l’État. Le site «sera mis à jour régulièrement», précise-t-on au cabinet d’Alain Griset, ministre délégué chargé des petites et moyennes entreprises (PME), qui planche sur ce dossier du plan pour les indépendants depuis plus d’un an.

Ce service, dont le nom n’a pas encore été dévoilé, sera l’équivalent pour les indépendants du site service-public.fr. Ce dernier réunit en un même endroit l’ensemble des renseignements administratifs dont peuvent avoir besoin les particuliers (travail, famille, papiers, logement, etc.) et centralise tous les formulaires et démarches en ligne. «On voit qu’il marche, qu’il est très consulté et qu’il permet d’améliorer les choses», a pointé le locataire de l’Élysée. Comme service-public.fr, le nouveau site «renverra vers les plates-formes associées à chaque démarche», indique-t-on au cabinet d’Alain Griset.

Plus d’un an de développement

Avec cette mesure, Emmanuel Macron souhaite notamment lutter contre le non-recours à certaines aides. «Ce chantier de la simplification est extrêmement important quand on voit le nombre d’entre vous qui n’ont pas recours à certains dispositifs ou qui perdent du temps et parfois de l’argent pour les procédures qui leur sont demandées», a souligné le chef de l’État.

Le gouvernement promet, dans un communiqué, «un site internet basé sur une expérience usager personnalisée, simple, au plus près des besoins quotidiens des entreprises», afin qu’il devienne «le site unique de référence pour les entrepreneurs dans le cadre de leurs recherches, de leurs questions et de leurs démarches».

Le cabinet d’Alain Griset précise y travailler depuis «un an». «Il y a d’abord eu une étude qualitative et quantitative sur la conception du projet, puis une mission d’information, pour faire un état des lieux complet sur les besoins des entrepreneurs. Puis nous avons mis un trimestre à faire une maquette», explique-t-on dans l’entourage du ministre. «Le développement du site à proprement parler a commencé en juillet et doit durer six mois, pour qu’il soit opérationnel en décembre.»



Source [Le figaro ]