ANALYSE – Les récents incidents survenus en Ligue 1 avec l’invasion du terrain lors de Nice-OM et plus récemment sur Lens-Lille ternissent l’image de l’une des compétitions sportives préférées des Français.

Le derby du Nord entre Lens et Lille interrompu samedi 18 septembre pendant plus de trente minutes après l’envahissement du terrain par des supporteurs des deux équipes: la scène fait écho à celle tout aussi scandaleuse et répréhensible entrevue lors du Nice-Olympique de Marseille le 22 août dernier pendant la troisième journée de Ligue 1.

Ce jour-là, certains fans azuréens affichèrent leur volonté d’en découdre sur la pelouse avec les joueurs olympiens, suite au renvoi d’une bouteille d’eau de Dimitri Payet vers les tribunes. Le climat est devenu détestable et anxiogène, en présence de familles et d’enfants venus au stade pour assister à la fête et au retour du public après des mois de privation de liberté. Au final, la rencontre a été arrêtée (elle est reportée au 27 octobre).

Autant de séquences qui n’ont cessé – alors que l’édition 2021-2022 du championnat de France laisse poindre un vent de fraîcheur sur le terrain avec des équipes enthousiasmantes et des coachs offensifs – de ternir

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source [ Le figaro ]