Titulaire face à Getafe mardi soir (1-2), le champion du monde a une nouvelle fois été décevant.

Muet. Les jours se suivent et se ressemblent pour Antoine Griezmann depuis son retour à l’Atlético Madrid. Fantomatique mardi soir face à Getafe, l’international Français a une nouvelle fois été extrêmement décevant. Pire encore, la sortie du numéro 8 a coïncidé avec le sursaut des Colchoneros qui ont renversé la vapeur avant de l’emporter sur le fil grâce à un doublé de Luis Suarez. Des prestations qui interrogent et laissent planer le doute quant au statut de Griezmann à l’Atlético Madrid.

«Très faible»

Pour ce déplacement compliqué à Getafe, Diego Simeone a maintenu sa confiance envers son joueur fétiche. Afin de le mettre dans les meilleures conditions, le technicien argentin a changé de système tactique. L’Atlético est passé d’un 3-5-2 couronné de succès l’an passé, à un 4-4-2. Un dispositif qui permet au Français de retrouver son poste de prédilection, en soutien de Luis Suarez, là où il s’exprime le mieux habituellement, comme ce fut le cas avec l’équipe de France. Un changement majeur sur le papier qui ne s’est pas retranscrit sur le terrain. Pendant près de 67 minutes, le natif de Macon a peiné à s’illustrer, et à se connecter avec ses coéquipiers. Seule éclaircie au tableau, une tentative pleine d’audace qui a flirté avec la lucarne de Soria au retour des vestiaires.

Les Colchoneros couraient derrière le score, et ne semblaient pas en mesure d’inverser la tendance… À la 67e, Simeone opèrait un changement crucial, le tournant du match. Cunha remplaçait Griezmann. S’en suivit, un doublé de Luis Suarez, décevant jusqu’à la sortie du Français.

L’Atlético s’est dont imposé sans le Français, confortant le scepticisme ambiant à l’égard de Griezmann. Ce mercredi matin, la presse espagnole n’est pas tendre avec Griezmann et évoque une prestation «très faible».

Le soutien indéfectible de Diego Simeone

Après la rencontre, l’Argentin s’est montré rassurant et a demandé du temps pour que le Français retrouve la plénitude de son talent à Madrid. «Antoine est revenu à l’Atlético Madrid, un retour qu’il souhaitait tant, et il doit s’habituer et redevenir le joueur qu’il a été pour cette équipe. Il est arrivé avec énormément d’enthousiasme. Je suis sûr qu’il brillera comme avant, je n’en ai aucun doute», a-t-il déclaré après le succès à Getafe.

Une expérience déjà vécue par les deux hommes à Madrid. Lors de son arrivée en 2014, le Français, transfuge de la Real Sociedad, avait mis plusieurs semaines avant de s’acclimater à la philosophie de Diego Simeone.

Une transition nécessaire pour devenir le joueur qui a marqué de son empreinte son premier passage à l’Atlético. Mais Antoine Griezmann se sait attendu et ne dispose pas de beaucoup de munitions pour reconquérir le cœur des supporters de l’Atlético.



Source [ Le figaro ]