A Annecy (Haute-Savoie), un homme a été condamné à vingt mois de prison, dont douze avec sursis probatoire, pour avoir enlevé, séquestré et violenté un particulier à qui il avait loué sa voiture et que ce dernier avait endommagée.

Les faits remontent au mois d’août dernier. La victime avait loué la voiture de l’individu condamné via le réseau social Snapchat. Mais au cours de la location, la victime avait endommagé le véhicule.

Puis, lors d’un rendez-vous organisé à Annecy pour régler le litige, le loueur a demandé la somme de 10.000 euros en dédommagement des dégâts causés. 

Sauf que, selon les informations de France 3, la négociation a mal tourné et le loueur a forcé son client à monter à l’arrière de sa voiture avant de l’emmener vers une destination inconnue. C’est ainsi que la victime a été retrouvée à Chambéry (Savoie) «très choquée», a indiqué la Compagnie de gendarmerie d’Annecy dans un communiqué. 

Le suspect s’est rendu par lui-même 

Alors qu’il se savait recherché, l’auteur des faits s’est présenté de lui-même aux forces de l’ordre. Il a été placé en garde à vue, et jugé en comparution immédiate au tribunal d’Annecy le 20 septembre dernier.

Il a été mis en cause pour «enlèvement, séquestration, tentative d’extorsion par violence, menace ou contrainte de signature, et violence», et condamné à une peine de vingt mois d’emprisonnement, dont douze avec sursis et suivi probatoire de deux ans. Il devra également s’acquitter d’une amende complémentaire de 300 euros. 

L’homme effectuera sa peine en aménagement de détention à domicile sous surveillance électronique et sera suivi par le juge de l’application des peines de Chambéry. 



Source [ Cnews ]