Einhell est une marque allemande spécialisée dans l’outillage électroportatif de bricolage et de jardinage. Elle propose notamment une très large gamme de produits autour de son système de batteries 18 V Power X Change. Le fabricant propose également des tondeuses à gazon ou nettoyeurs haute pression filaires.

Dans la gamme de nettoyeurs haute pression de Einhell, le TE-HP 170 fait office de fer de lance. Avec sa puissance de 2300 W, ses 170 bars de pression annoncés et son débit de 440 l/h, ce modèle se place sur le milieu de gamme du marché. L’un de ses atouts réside sa belle liste d’accessoires : lance rotative, jet plat, nettoyeur de surface, brosse, réservoir à détergent, canon à mousse… De quoi couvrir une grande majorité d’usages.

À moins de 300 € en moyenne, le Einhell TE-HP 170 se place en face d’une référence du segment, le Kärcher K5 Power Control Home.

En choisissant d’intégrer le plus d’éléments pratiques possible, le Einhell TE-HP 170 n’a pas choisi la voie de la compacité. Il est relativement imposant, notamment en hauteur, avec son enrouleur de flexible posté sur le dessus. Étonnamment, ce volume ne se ressent pas sur son poids. Le TE-HP 170 ne pèse que 11,7 kg et reste assez simple à transporter, même lorsqu’il s’agit de franchir un escalier pour le sortir d’une cave.

Cette légèreté tient notamment à l’utilisation de plastique pour une très grande majorité du corps du nettoyeur haute pression. L’engin n’est pas le plus reluisant qui soit sur ce point et l’on sent rapidement qu’il faudra le traiter avec minutie si l’on souhaite préserver ses plastiques. Les roues de 16,5 cm de diamètre permettent de passer correctement les petits obstacles. Cependant, là encore, les finitions laissent craindre pour leur durabilité. En roulant sur un chemin de gravier sur quelques mètres, l’un des enjoliveurs — si l’on peut l’appeler comme cela — s’est détaché.

Pour être déplacé, le nettoyeur haute pression allemand dispose d’une poignée télescopique. Cette dernière reste bien en place et ne montre aucun jeu lors des déplacements. Les plus grands d’entre nous regretteront toutefois sa faible longueur qui les oblige à se pencher pour le faire rouler.

En étant si haut, le TE-HP 170 aurait mérité une empreinte au sol un peu plus large pour une meilleure stabilité. Le principal inconvénient que l’on rencontre est mêlé à un atout de la machine : l’enrouleur de flexible s’avère très pratique à l’heure de ranger le nettoyeur. Malheureusement, sa position, sur le dessus du TE-HP 170, peut facilement créer un déséquilibre lorsqu’on est au maximum de la distance offerte par le flexible haute pression (10 m). Il faudra veiller à ne pas tirer dessus par mégarde ou à dessein, sous peine de voir l’appareil basculer en avant. Le côté pratique de l’enroulage facilité du flexible l’emporte tout de même sur ce désagrément.

Contrairement à un Kärcher K5 Power Control qui affiche le niveau de puissance du jet sur sa poignée-pistolet, le TE-HP 170 se montre plus rudimentaire. Sa poignée se présente sous une forme assez simple. Ses finitions ne sont pas exceptionnelles, mais l’assemblage reste correct. Un petit loquet permet de bloquer la poignée pour éviter les démarrages accidentels, lors du déplacement de l’engin, par exemple. À l’usage, la poignée se montre un poil trop large pour des mains moyennes, ce qui entraine une fatigue plus rapide lors des longues sessions.

La fixation des différents accessoires au bout de la poignée-pistolet se fait simplement. Il suffit d’enfoncer l’embout dans l’orifice, puis de le tourner jusqu’au blocage. Le tout reste bien en place, sans aucun jeu à déplorer. Le réglage de la puissance est possible uniquement sur le jet plat, en tournant la buse de sortie. Un système bien moins pratique que celui proposé par la lance des modèles Smart Control de Kärcher qui propose un réglage directement sur la poignée.

Einhell est très généreux en accessoires utiles avec son TE-HP 170. Il arrive bien sûr accompagné des classiques lances à jet plat et à jet rotatif. À cela s’ajoutent un raccord qui vient se glisser entre la poignée-pistolet et le nettoyeur de surface, lui aussi fourni. Ce dernier sert à limiter les projections d’eau lors du nettoyage d’une terrasse ou autre surface plane. Dans la pratique, son utilisation n’est pas parfaite à cause d’une glisse parfois pénible sur certains revêtements. Les accrocs ayant tendance à soulever le dôme du nettoyeur, laissant passer l’eau et arrosant les alentours. Il conviendra de se montrer patient pour ne pas perdre tout l’intérêt de cet accessoire. À noter que le nettoyeur de surface intègre son propre réservoir à détergent.

Si le nettoyage d’un véhicule fait partie des usages auquel vous destinez votre nettoyeur haute pression, le TE-HP 170 propose un canon à mousse ainsi qu’une brosse. Deux accessoires qui font la différence pour ceux qui aiment bichonner leur carrosserie. Enfin, le Einhell TE-HP 170 intègre à l’arrière un réservoir pour l’éventuelle utilisation de détergent.

Les 10 mètres du flexible haute pression offrent un bon rayon d’action autour d’un pavillon ou d’un véhicule, sans avoir à déplacer sans cesse l’appareil. Le TE-HP 170 possède comme souvent un câble d’alimentation de 5 mètres de long. Ce dernier s’accroche facilement à l’arrière de l’engin. De part et d’autre du nettoyeur, des emplacements permettent de ranger facilement la lance et les différents accessoires (sauf le nettoyeur de surface et le canon à mousse). Cela rend le TE-HP 170 agréable à utiliser.

Comme l’immense majorité des fabricants de nettoyeurs haute pression, Einhell communique une pression (donnée en bars) qui ne correspond pas à la pression réelle en sortie de buse. Cette dernière, communément appelée « pression de service », est bien souvent inférieure à la valeur annoncée. Ici, la marque allemande annonce 170 bars alors que le TE-HP 170 ne propose en réalité que 120 bars en sortie de buse au maximum. Un écart notable de près de 30 % qu’il convient de garder à l’esprit à l’heure de comparer les modèles entre eux. Un Kärcher K5 n’avance que 145 bars sur sa fiche technique, mais possède une pression de service de 125 bars. Malgré cet écart, le Einhell TE-HP 170 possède une puissance qui, sur le papier, devrait suffire à couvrir la majorité des usages.

Lors de nos tests, nous avons toutefois été quelque peu déçus par sa prestation. S’il s’éloigne de sa promesse en termes de puissance, il n’est pas non plus très honnête concernant sa zone d’efficacité. Le jet plat n’est réellement efficace que sur une largeur de 8 cm, tandis que la rotabuse permet de rattraper le coup avec 13 cm de largeur efficace. Cela reste en dessous des 10 et 14 cm affichés par les buses du Kärcher K5. Le TE-HP 170 couvrira une même surface moins rapidement. Le problème sera plus notable sur les surfaces fragiles sur lesquelles on ne peut utiliser la buse rotative, trop puissante.

Il nous a fallu 5 min 35 s pour nettoyer entièrement une zone de 2 m² avec le TE-HP 170 et son jet plat, contre seulement 1 min 45 s à l’aide d’un Kärcher K7 Premium Smart Control. L’écart se resserre légèrement avec la buse rotative puisque le nettoyeur Einhell a eu besoin de 2 min 35 s pour décaper la même surface, contre 1 min 30 s pour le Kärcher. Le Einhell TE-HP 170 a consommé sur ces deux tests respectivement 26,5 et 15 litres d’eau, soit un débit constant de 282 l/h. Les performances du Kärcher K5 étant très proches de celles du K7, celui-ci reste plus efficace également.

Le moteur électrique du Einhell TE-HP 170 ne profite d’aucun système de refroidissement actif. Il conviendra de faire des pauses régulièrement pour éviter les surchauffes. Bonne nouvelle en revanche, la pompe en aluminium sera plus durable que les pompes en composite.



Source [ Les numériques ]