Pour les 30 ans de la disparition de Katia et Maurice Krafft, cette réédition augmentée de deux chapitres d’un excellent livre de 2011 est bienvenue. L’auteur, qui a été leur compagnon pendant vingt ans, raconte la vie d’aventures du célèbre couple d’explorateurs.

Bien illustré et facile à lire, l’ouvrage est aussi très didactique. Il comporte 18 chapitres courts, véritables récits d’aventures sur les volcans du monde : le Stromboli, l’Etna, l’Askja, le Kawah Ijen, le Nyiragongo, le Piton de la Fournaise, l’Ol Doinyo Lengaï, l’Augustine, le Krakatau, le St Helens…

Avec les époux Krafft, une école de la volcanologie empirique a perdu ses meneurs : celle qui contribue tant à protéger les populations en gérant au plus près les risques. Ils allaient sur tous les volcans en éruption pour appréhender leur évolution et ainsi mieux apprécier les risques véritables. Il suffit pour se convaincre de l’intérêt de cette approche empirique de regarder le désordre créé par le dernier débordement du lac de lave du Nyiragongo, qui a encore fait des victimes alors qu’il s’agit d’un des volcans les plus surveillés au monde… Par contraste, après avoir été effrayés en 1985 par le drame d’Armero, en Colombie, où une coulée de boue avait tué 22 000 personnes, les Krafft réalisèrent un film de sensibilisation au risque volcanique (Understanding Volcanic Hazards), qui aida à convaincre les autorités philippines d’évacuer les populations vivant sur les flancs du Pinatubo en 1991, ce qui a sauvé des milliers de vies.

On les surnommait « les Diables des volcans », tant ils avaient d’expérience de la lecture d’une éruption. Depuis le 3 juin 1991, jour où une nuée ardente les emporta sur l’Unzen, au Japon, personne ne les a vraiment remplacés dans leur rôle.

Michel Detay

Michel DETAY, géologue, volcanospéléologue, préside Schematics Ltd. Hong Kong. Avec son épouse Anne-Marie Detay, il a publié Volcans. Du feu et de l’eau (Belin, 2013).





Source [ Pour la science ]