Au printemps dernier, Mylène Farmer créa la surprise en intégrant le jury du 74e Festival de Cannes. Une présence qui a électrisé la Croisette et confirmé le statut de méga star de la chanteuse. Quelques mois plus tard, la rousse la plus célèbre de l’Hexagone a une nouvelle fois rappelé qu’elle disposait de plusieurs cordes à son arc en s’associant à la maison d’édition J’ai Lu. Pour les 60 ans de la collection Aventure secrète elle usera de ses talents en dessins et aquarelles afin d’illustrer la couverture de certaines rééditions.

Un projet qui rappelle que Mylène Farmer, artiste adulée pour ses créations et son univers, sait aussi mettre ses talents au profit des autres. Au début des années 2000, l’interprète de Désenchantée avait d’ailleurs pris sous son aile une jolie brunette venue de l’île de Beauté. Très rapidement, la jeune Alizée devient un phénomène. Même si les deux femmes ont cessé de collaborer depuis plusieurs années, certains titres ont marqué toute une époque. L’univers crée par Mylène Farmer et Laurent Boutonnat a permis à la compagne de Grégoire Lyonnet de devenir une véritable star dans certains pays.

Mylène Farmer s’est occupée de sa nièce après la mort de son papa

Beaucoup de gens l’ignorent, mais Mylène Farmer s’est aussi occupée de l’éducation de sa jeune nièce Clémence Gautier. La petite fille a été élevée par sa tante car à l’âge de 3 ans, la petite Clémence a perdu son père, Jean-Loup Gautier, percuté mortellement en roller par une voiture, le 26 octobre 1996. Sa sœur Mylène décide alors de prendre la petite fille sous son aile. Depuis près de 20 ans, la chanteuse veille donc sur l’éducation de sa nièce. Clémence, quant à elle, s’est construite personnellement avec l’aide de sa tante et a même fait ses premiers pas dans le monde du septième art. À l’âge 13 ans, elle interprète une petite paysanne au côté du comédien Gaspard Ulliel dans le film Jacquou Le croquant, sorti en salles en 2007.

À voir aussi : Alizée célèbre un heureux évènement !

 



Source [ Public ]