CHRONIQUE – Petites phrases et coulisses de la semaine politique, par Carl Meeus.

Il y a de la place pour une écologie raisonnable, concrète et efficace

Gabriel Attal

Les résultats de la primaire d’Europe Écologie Les Verts étaient à peine connus mardi soir à 17h30 que Gabriel Attal programmait un déplacement pour le lendemain sur le thème de l’écologie. Le porte-parole du gouvernement n’a pas l’intention de laisser ce thème aux seuls écologistes. Il considère que c’est peut-être là que le gouvernement a fait le plus de choses, même s’il n’a pu en retirer aucun crédit politique.

Depuis 2017, Emmanuel Macron et son gouvernement ont renoncé à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, fermé la centrale nucléaire de Fessenheim, arrêté le projet d’EuropaCity, stoppé la Montagne d’or en Guyane. «Sous François Hollande, les Verts, en majorité, n’ont pas fait autant» constate le ministre, qui enrage de constater que le Président n’en retire aucun bénéfice politique pour le moment. La faute, sans doute, au départ de Nicolas Hulot et au cafouillage sur le glyphosate. Mais Gabriel Attal reste persuadé qu’il «y a de la place pour une écologie raisonnable, concrète et

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source [ Le figaro ]