Si la culture joue un rôle capital dans la production et l’entretien des inégalités sociales, ce n’est assurément plus le même qu’il y a trente ans, notamment en raison de la montée en puissance de l’éclectisme comme nouvelle distinction. Avec Philippe Coulangeon et Marin Fouqué.

La diffusion de l’éducation comme de la culture n’a jamais été aussi large, au point qu’il n’est sans doute pas abusif de parler de « démocratisation ». Pourtant si, en ces domaines aussi, les inégalités perdurent, voire se renforcent, c’est que les mécanismes qui les produisent et les entretiennent se sont profondément transformés, sans nécessairement remettre en question les ressorts à l’œuvre, à commencer par celui de distinction, qu’il convient de repenser avec Philippe Coulangeon à l’occasion de la parution de « Culture de masse et société de classes ». Il est rejoint en seconde partie par l’écrivain et artiste Marin Fouqué.





Source [ France culture ]