Satisfaits du début de saison de l’Olympique de Marseille, les Dodgers ont dressé un premier bilan positif. Un seul point négatif apparaît néanmoins dans leur communiqué, à savoir la rétrogradation du gardien Steve Mandanda, décrite comme « un manque de respect » de la part de l’entraîneur Jorge Sampaoli.

L’ambiance a bien changé du côté de l’Olympique de Marseille. De retour au Vélodrome, les supporters ne cachent pas leur passion retrouvée. On est loin de la période où certains d’entre eux avaient envahi la Commanderie pour exprimer leur mécontentement vis-à-vis de la précédente direction, menée par un certain Jacques-Henri Eyraud. « Huit mois plus tard, l’Olympique de Marseille est le dauphin du PSG et le jeu pratiqué par l’équipe enchante les fans olympiens mais aussi tous les observateurs qui louent la qualité du football des hommes de Sampaoli », constatent les Dodgers.

« Le plaisir est revenu, poursuit le groupe de supporters dans un communiqué. Les tribunes, à nouveau pleines à craquer, s’enflamment comme à l’époque d’un autre « fou », Monsieur Bielsa. » Pour les Dodgers, le travail du président Pablo Longoria n’y est pas étranger. « Le mercato, mené de main de maître par Pablo Longoria, a permis de construire une équipe solide, équilibrée, tournée vers l’offensive et qui laisse augurer beaucoup d’espoir », a encensé l’association, tout de même mécontente du traitement infligé au gardien emblématique Steve Mandanda, désormais doublure de Pau Lopez.

« Il Fenomeno mérite mieux »

« Seul bémol dans ce ciel à nouveau bleu, la mise à l’écart de Steve Mandanda par Sampaoli, ont regretté les Dodgers. Sachant que les seuls critères sont sportifs, comment expliquer cette situation ? Mandanda a toujours été exemplaire, comme joueur, comme équipier, et surtout, exemplaire comme capitaine de route. C’est un manque de respect, d’autant qu’aucune explication logique ne vient justifier cette décision. Espérons simplement que la longue histoire qui le lie à l’OM ne se terminera pas sur cette note négative. Il Fenomeno mérite mieux que cette fin dans l’anonymat. » Agacé, l’international tricolore n’en pense pas moins.





Source [ Foot 01]