Les débuts de Daniel Craig dans le rôle de James Bond n’ont pas été de tout repos. L’acteur et la productrice Barbara Broccoli se souviennent ainsi de moments particulièrement difficiles à vivre avant et pendant le tournage de « Casino Royale ».

Alors que Mourir peut attendre, l’ultime volet de Daniel Craig dans le costume de James Bond, est sur le point de sortir dans les salles hexagonales, l’occasion est belle de se souvenir des débuts pour le moins compliqués de l’acteur en 007. Lorsqu’il fut choisi pour le rôle en octobre 2005, Craig fut en effet éreinté comme jamais par la critique avant même que ne soit diffusée la moindre image de Casino Royale, sa première apparition en Bond.

« Lorsqu’il y a eu cette attaque de la presse contre Daniel, au moment de Casino Royale, c’était brutal », se souvient la productrice Barbara Broccoli dans le documentaire AppleTV+ Being James Bond. « Pourquoi ? Parce qu’il était un James Bond blond ? Est-ce que Roger Moore n’était pas blond ? C’était tellement irrationel. Ils ne l’avaient pas vu dans le rôle ! »

« C’était tellement irresponsable de voir que les gens avaient monté ça de toutes pièces », poursuit la productrice, passablement irritée sur le sujet. « C’était basé sur quoi ? Sur quelques adolescents qui avaient lancé un site internet baptisé « CraigNotBond », et toutes ces agences de presse avaient traité ça comme s’il s’agissait d’une vraie info. Alors que ce n’était que l’opinion de quelques gamins qui n’avaient pas vu la moindre image du film. »

Daniel Craig, également dans le documentaire AppleTV+, se souvient : « Quelqu’un m’a dit : « Tu ne devrais pas aller sur Internet. Il y a un petit souci. » J’y suis allé et j’y suis resté toute la nuit. J’ai tout lu, c’est ce qui se passe quand vous commencez. C’était dur, très, très dur. C’était rempli de haine. Je me suis réveillé le matin suivant et je me suis dit « Rien à f*** », je sais que le film sera bon. »

« Je me souviens aussi être retournée aux Bahamas au pire des moments », ajoute Barbara Broccoli. « On était assiégés par les paparazzis. Un type s’était enterré dans le sable pendant la nuit avant qu’on ne vienne tourner sur la plage ! C’était insensé, c’était fou ! »

« Je me souviens alors de Daniel sortant de l’eau et de toute l’équipe s’exclamant « Oh mon Dieu ! », conclut la productrice en retrouvant le sourire. « C’est probablement la seule fois où un cliché de paparazzi, car c’est une photo de paparazzi qui a fuité, a vraiment changé l’idée que les gens se faisaient de Daniel en James Bond. Tout à coup, tout le monde disait « C’est lui ? C’est le blond, là ? Mais regardez ces « pecs » ! » Tout à changé et il est brusquement devenu le mec le plus cool sur Terre. »

Seize ans et quelques missions après ces débuts mouvementés, Daniel Craig, dont la légitimité dans le rôle de James Bond ne se discute plus vraiment, dit adieu à son personnage avec Mourir peut attendre. A découvrir en salles dès le 6 octobre prochain.

Aviez-vous remarqué les petits détails cachés de « Casino Royale » ?

 



Source [ Allociné ]