LA VÉRIFICATION – Le premier ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi que les prix du gaz seraient bloqués jusqu’en avril. Mais les prix augmenteront-ils après cette période ?

LA QUESTION. Ce jeudi sur TF1, le premier ministre Jean Castex a annoncé qu’il allait «bloquer les prix du gaz» jusqu’en avril grâce à un «bouclier tarifaire». «Nous avons à gérer une bosse» exceptionnelle des prix du gaz cet hiver, a expliqué le premier ministre. Vendredi, les prix régulés du gaz doivent en effet augmenter de 12,8 %« la dernière hausse », a promis Jean Castex – après s’être envolés de 25 % cet été sous la pression des marchés mondiaux. Cette «bosse» des prix devrait s’estomper au printemps. «En avril, les prix vont dégringoler», avec le retour des beaux jours, prévoit Jean Castex.

Mais la fin du bouclier tarifaire» coïncide avec les dates des élections présidentielles, en avril 2022. Les différentes oppositions y voient un effet d’aubaine et dénoncent des mesures «électoralistes». À droite, le président du groupe Les Républicains au Sénat, déplore notamment sur son profil Twitter que «les augmentations, ce sera pour après». Qu’en est-il ?

VÉRIFIONS. Le premier ministre

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source [Le figaro ]