Comme les autres friteuses sans huile du fabricant, l’Essential XL HD9270/90 adopte une conception à tiroir. Le ventilateur et la résistance sont positionnés au-dessus lorsqu’il est inséré, ce qui n’a pas posé de problème lors de nos essais. Une poignée centrale permet de l’extraire de son logement là encore sans difficulté, et l’appareil se met automatiquement en pause jusqu’à la réinsertion du tiroir s’il est en fonctionnement.

L'Essential Airfryer XL HD9270/90 de Philips.

La programmation des cuissons se fait à l’aide d’un panneau de commande tactile en façade. Invisible tant que la friteuse est éteinte, celui-ci s’illumine à l’allumage. On y retrouve des flèches permettant de régler manuellement la température et la durée de cuisson alors affichées sur un simple afficheur numérique, mais aussi un bouton Menu permettant de sélectionner l’un des 8 programmes au choix : encas surgelés à base de pommes de terre, frites fraîches, pilons de poulet, poisson entier (environ 300 g), gâteau, côtelettes, mélange de légumes et maintien au chaud.

Ces programmes sont symbolisés par des icônes plutôt éloquentes sous l’écran, mais l’on aurait aimé pouvoir appuyer simplement dessus pour choisir un programme. Il faut à la place appuyer à plusieurs reprises sur le bouton Menu jusqu’à voir le programme désiré clignoter, signe qu’il est sélectionné. Chaque programme inclut une température et une durée prédéfinies, mais il reste possible de les modifier à l’aide des flèches, si ce n’est pour le maintien au chaud — la température est alors obligatoirement de 80 °C. On ajoutera d’ailleurs que cette fonction de maintien au chaud ne s’active pas automatiquement en fin de cuisson ; dommage.

L'Essential Airfryer XL HD9270/90 de Philips.

Notez que le réglage se fait toujours par paliers de 5 °C pour la température, et à la minute près pour la durée. On a vu plus précis, mais aussi plus pratique donc. On préfère largement l’interface de l’AirFryer XXL HD9860/90, avec son afficheur LCD et son bouton de sélection rotatif. Les commandes manquent en outre un peu de réactivité ici.

L’Essential Airfryer XL HD9270/90 n’intègre pas non plus les fonctions intelligentes Smart Sensing et Smart Chef des modèles plus haut de gamme — cette fonctionnalité permet d’adapter automatiquement les durées et températures de cuisson en fonction des denrées — et présente des finitions plus basiques. L’appareil est entièrement habillé de plastique noir, brillant — et salissant — sur le tour et mat sur le dessus. Il se montre de ce fait un peu plus discret sur le plan de travail, ce qui ne sera sans doute pas une mauvaise chose pour tout le monde.

Puisque l’on parle de plan de travail, soulignons que l’appareil occupe assez peu de place (403 x 315 x 307 mm). Ceux qui ne souhaitent pas le garder toujours à disposition et prêt à l’emploi risquent en revanche d’avoir tout de même du mal à le caser dans un placard de cuisine. Mieux vaut donc avoir un autre endroit pour l’entreposer.

L'Essential Airfryer XL HD9270/90 de Philips.

Le panier, enfin, est de forme rectangulaire. Il mesure environ 22,5 x 21 x 10 cm et offre un volume de 6,2 litres selon Philips. Nous l’avons jugé assez spacieux. Il devrait être possible d’y faire entrer une petite volaille ou un gros rôti sans trop de problèmes. Il s’insère dans une cuve permettant de recueillir la graisse de cuisson pour éviter que les aliments ne baignent dedans. Les deux éléments se séparent aisément à l’aide d’un bouton présent au niveau de la poignée et Philips a pensé à intégrer un petit cache coulissant pour éviter de l’actionner par erreur.

L’Essential Airfryer XL HD9270/90 permet de sélectionner une température entre 60 et 200 °C ; une plage somme toute classique. D’autres modèles permettent des températures plus élevées, mais aussi plus basses pour déshydrater des aliments à l’image de certains modèles Ninja. On ajoutera de plus que ces 60 °C sont régulièrement dépassés durant un cycle de cuisson, la friteuse de Philips peinant un peu à stabiliser la température.

Température intérieure de la cuve en réglant l'Essential Airfryer XL sur 60 °C.

Température intérieure de la cuve en réglant l’Essential Airfryer XL sur 60 °C.

On peut faire le même constat en réglant la température de cuisson sur 180 et 200 °C. Pour autant, l’Essential Airfryer XL fait toujours bien mieux que l’Easy Fry Digital de Moulinex. Il est rare de constater plus de 20 °C de différence en un même point de la cuve au cours d’un cycle de cuisson, même avec ces températures élevées. Nous n’avons pas constaté d’écarts supérieurs à 20 °C entre un point et un autre de la cuve non plus. La chaleur est donc distribuée de manière plus homogène que sur la plupart des autres friteuses de notre comparatif. Un excellent point !

Les modèles à tiroir, tout particulièrement, peinent à souffler l’air chaud vers les bords de la cuve sans faire chuter la température au centre, mais la ventilation de l’Essential Airfryer XL HD9270/90 semble assez douce pour éviter ce problème. Côté rapidité, deux minutes lui suffisent à monter à 180 et même 200 °C et l’on pourra donc se passer de préchauffage.

Température intérieure de la cuve en réglant l'Essential Airfryer XL sur 180 °C.

Température intérieure de la cuve en réglant l’Essential Airfryer XL sur 180 °C.

Température intérieure de la cuve en réglant l'Essential Airfryer XL sur 200 °C.

Température intérieure de la cuve en réglant l’Essential Airfryer XL sur 200 °C.

Au-delà des mesures, nous avons tenu à voir ce que pouvait faire cet Essential Airfryer XL en usage réel. Et quoi de mieux que de réaliser des frites pour tester une friteuse ? Comme d’habitude, nous avons suivi les instructions du fabricant, ici via l’application NutriU. Pour 800 g de frites fraîches, ces dernières préconisent une cuisson en deux temps, après l’ajout d’une cuillère d’huile tout de même : 10 min à 160 °C, puis 20 min à 180 °C. En l’absence de bras mélangeur comme on en trouve dans les Actifry de Seb, il est bien sûr aussi conseillé de mélanger, deux fois en tout. Grâce à la bonne répartition de la chaleur et la petite quantité de frites, la cuisson s’est révélée assez homogène en fin de recette.

Bien qu’elles étaient cuites, nous avons tout de même trouvé nos frites un peu pâles et avons donc décidé de prolonger la cuisson d’une dizaine de minutes pour obtenir un résultat un peu plus appétissant. Il aurait sans doute été préférable de cuire directement à 180 °C, ce que fait d’ailleurs le programme dédié de la friteuse. Dans tous les cas, le croquant reste loin de celui de frites cuites dans un bain d’huile, mais force est de reconnaître que la friteuse de Philips ne s’en sort pas si mal.

Une fournée de frites fraîches réalisée avec l'Essential Airfryer XL HD9270/90.

Une fournée de frites fraîches réalisée avec l’Essential Airfryer XL HD9270/90.



Source [ Les numériques ]