TÉMOIGNAGES – Ils sont nombreux les Provençaux, interloqués devant l’état civil de l’ancien homme fort de l’OM, mais né dans le XXe arrondissement de Paris.

«Tapie, un Parisien? C’est une blague! Il est marseillais, non?» Ils sont nombreux les Provençaux, interloqués devant l’état civil de l’ancien homme fort de l’OM, patron du club de 1986 à 1994, mais né dans le XXe arrondissement de Paris. Ceux qui savent en revanche ne sont pas surpris que cet homme à la gouaille légendaire ait immédiatement été adopté par une ville réputée rude envers les «estrangers», surtout quand ils viennent du nord d’Aix-en-Provence! «Dès son arrivée, il a pris tous les codes de Marseille. Il s’est immédiatement présenté en homme, un dur, un vrai mec, comme on les aime ici. En faisant du bien à l’OM qui était sur la pente descendante, il a fait du bien à la ville. Il a donné l’espoir aux riches, aux pauvres, à tout le monde… Ce type est un rassembleur», sourit l’ex-commentateur sportif de Radio Star et ex-député des Bouches-du-Rhône, Avi Assouly, resté proche de Tapie. «On l’a adopté tout de suite parce qu’il avait le physique, le caractère, l’expression, la grande

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source [ Le figaro ]