avec AFP
, modifié à

« Des doses de rappel de Comirnaty peuvent être envisagées pour les personnes âgées de 18 ans et plus », a indiqué lundi l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans un communiqué. Cette troisième dose pour les adultes devrait intervenir selon elle « au moins six mois après la deuxième dose ».

Le régulateur européen a approuvé lundi l’administration d’une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech pour les plus de 18 ans, craignant que la protection contre le Covid-19 ne baisse après les premières injections. « Des doses de rappel de Comirnaty peuvent être envisagées pour les personnes âgées de 18 ans et plus, au moins six mois après la deuxième dose », a déclaré l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans un communiqué, faisant référence au nom commercial du vaccin Pfizer.

>> Plus d’infos à suivre



Source [ Europe 1 ]